La Corée et Moi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Symboles coréens

Fil des billets

lundi 8 juillet 2013

Kim Jung Gi dessine en souvenir de l'indépendance

Kim Jung Gi (김정기) dessine en souvenir de l'indépendance

vendredi 1 mars 2013

Aujourd'hui c'est Samiljeol (삼일절)



Statue de bronze représentant Yu Gwan-sun (유관순)

Aujourd'hui, 1er mars, c'est Samiljeol (삼일절) en Corée du sud, c'est la journée de commémoration du soulèvement du 1er mars connu sous le nom de Samil Undong (삼일운동). C'est le 1er mars 1919 qu'a débuté en Corée ce mouvement d'indépendance après la mort de l'ancien roi Kojong (광무제), qu'on dit avoir été empoisonné par des fonctionnaires japonais.
Yu Gwan-sun (유관순), née dans la ville de Cheonan (천안시) est une grande figure de ce mouvement d'indépendance de 1919 en Corée alors colonisée par le Japon. En tant que lycéenne, elle a participé au mouvement d'indépendance du 1er mars lors du quel ses parents furent assassinés par les japonais puis celui du 1er avril. Lors de ce mouvement du 1er mars, 2000 participants criaient "Longue Vie à l'indépendance coréenne" (대한독립만세). Yu Gwan-sun fut ensuite arrêtée et condamnée à 3 ans de prisons par les japonais. Le 12 octobre 1920, elle meurt dans la prison de Seodaemun (서대문) après avoir été torturée. La prison japonaise a tout d'abord refusé de rendre le corps de Yu Gwan-sun, sous la menace de Walter Frey, directeur de l'école d'Ewha, de révéler au monde entier cette atrocité, ils ont obtempéré. En représailles, les japonais ont rendu le corps découpé en morceaux dans une caisse d'huile consignée.
L'ordre du mérite de l'indépendance (건국훈장) a été remis en 1962 à Yu Gwan-sun à titre posthume. A Cheonan (천안시), le 12 octobre est un jour de commémoration.

vendredi 4 janvier 2013

Le quartier de Gwanghwamun à Séoul au 19ème siècle


cliquez sur l'image pour une plus grande résolution

jeudi 15 septembre 2011

Identité coréenne [Acte 2]

Il y a 2 ans, dans ce billet, je me posais la question suivante :
Que peut faire la Corée afin d'atteindre une reconnaissance mondiale ?
 
En 2 ans, les choses ont quelque peu évolué :
  • La Corée vient d'organiser les championnats du monde d'athlétisme à Daegu
     
  • La Corée organisera à PyeongChang (평창) les JO d'hiver en 2018
     
  • Le constructeur automobile Hyundai est entré dans le TOP 5 des constructeurs mondiaux
     
  • Le géant Apple reconnait en Samsung un concurrent réel, il s'en suit procès sur procès. Apple a obtenu l'interdiction de vente en Allemagne du Galaxy Tab 10.1. Mais Samsung a contrattaqué en accusant Apple d'avoir utiliser certains de ses brevets
     
  • Chez les opérateurs en téléphonie portable, le Samsung Galaxy S II fait un véritable tabac
     
  • La vague coréenne commence a se faire connaitre en France. Jusqu'à là restée discrète, les médias français comme le Figaro ou le Monde ont publié des articles sur l'Hallyu suite à l'engouement des fans de KPOP lors du concert SMTOWN Live World Tour à Paris.
     
  • Des magazines consacrés au Japon, n’hésitent pas à lorgner du côté de la Corée en incluant quelques articles sur des dramas coréens ou sur la KPOP
     
  • Un magazine, du nom de KPOP Life, consacré à la KPOP et à la Corée a même vu le jour

mercredi 27 janvier 2010

Des documents coréens consacrés à l’histoire royale de la Dynastie Joseon aux mains des français


En 1866, des troupes françaises sous le commandement de l'amiral Pierre-Gustave Roze ont attaqué l’île de Ganghwa située sur la côte ouest de la Corée du Sud. Dépassées par le nombre et la puissance de feu des troupes coréennes, les troupes françaises se sont repliés en dérobant avant de partir des volumes couvrant une grande partie de l’histoire royale de la Dynastie Joseon.

Lire la suite...

jeudi 6 août 2009

Identité coréenne

Les amalgames sont encore monnaie courante, pour encore beaucoup de français voire même occidentaux, une personne asiatique ou un produit asiatique est soit chinois, soit japonais.

Lire la suite...

mercredi 24 juin 2009

Le billet de 50.000 wons en Circulation


Je vous parlais de ce nouveau billet ici,depuis hier il est dorénavant en circulation en Corée du Sud. Souhaitons longue vie à ce billet qui devient le plus gros billet de la péninsule mais qui est surtout le 1er billet représentant un personnage féminin.

Lire la suite...

vendredi 27 février 2009

Lancement du billet de 50.000 won

Symbole et Logo de la Banque de Corée

Symbole et Logo de la banque de Corée

La banque de Coréea dévoilé ce mercredi le nouveau billet de 50.000 won (environ 26€), le billet représente une artiste et calligraphe coréenne de la dynastie Joseon (1392-1910) Sin Saimdang (신사임당). Cette femme, qui est souvent considérée comme un modèle idéal confucéen, est également la mère de Yulgok, l'un des deux plus éminents néo-confucianisme coréen universitaires, avec Toegye. C'est d'ailleurs la première fois qu'une femme apparait sur un billet de monnaie coréenne.

Lire la suite...

mardi 3 février 2009

La fleur nationale coréenne, Mugunghwa.

La fleur nationale coréenne est le 무궁화 (Mugunghwa), rose de Sharon ou hibiscus syriacus. C'est une fleur très résistante, qui tire son nom de 무궁(Mugung) signifiant en coréen éternité/immortalité, ceci représente le caractère du peuple coréen. On la retrouve aussi sur les armoiries de la Corée (대한민국의 국장). Ces armoiries sont constituées du Taeguk (태극) (symbole du Yin et du Yang représentant la paix et l'harmonie, présent aussi sur le drapeau coréen (태극기, Taegukgi)) posé sur les 5 pétales d'un Mugunghwa, entouré d'un ruban sur lequel est inscrit "La république de Corée" (대한민국 , Daehan Minguk). Le Mugunghwa est aussi un type de train, un peu l'équivalent chez nous du train corail.

mardi 27 janvier 2009

Le Hanbok

Les girls generation en hanbok

En ces temps de fête, aujourd'hui dernier jour de Seollal, je débute une rubrique en vous présentant quelques symboles coréens. Nous allons commencer aujourd'hui par le Hanbok (한복), le vêtement traditionnel coréen. Il existe plusieurs hanbok pour différents évenements de la vie.
Le Dol (돌) Hanbok porté par l'enfant pour son premier anniversaire, le Hollyebok (혼례복) pour le mariage, le Hoegabyeon (환갑연) hanbok pour la fête des 61ème anniversaire des parents.
Si autrefois le vêtement traditionnel était porté au quotidien, aujourd'hui il a laissé la place aux vêtements occidentaux, le hanbok est dorénavant porté lors de grandes occasions et fêtes.
Le Hanbok homme est composé d'une veste appelé jeogori (저고리) et d'un pantalon appelé baji (바지).
Le Hanbok femme est composé d'une veste courte appelé jeogori (저고리) sur laquelle est cousu une pièce de ruban : le otgoreum (옷고름), noué dans le sens des aiguilles d'une montre au niveau de la poitrine. Le reste du Hanbok féminin est composé d'une robe appelé Chima (치마) qui peut être simple ou double. Le hanbok féminin ou masculin peut aussi être accompagné d'un long manteau appelé Durumagi (두루마기).

De nombreux accessoires peuvent accompagner le hanbok :

  • Le Gat (갓) : chapeau pour homme
  • Kkotsin (꽃신) : chaussures de soie
  • Beoseon (버선) : paire de chaussettes
  • Nambawi (남바위) ou Pungdaengi : chapeau d'hiver
  • Jobawi (조바위) : chapeau d'hiver exclusivement pour femme
  • Binyeo (비녀) : pince à cheveux pour maintenir le chignon

Pour approfondir le sujet :